TechTrends by JJ

Marketing – Digital – Strategy

L’USSD, porte d’entrée du digital en Afrique!
Français, Télécoms

L’USSD, porte d’entrée du digital en Afrique!

Recharger ou consulter son crédit de communication ou  son solde d’argent mobile (Mobile Money), souscrire à un service d’alertes SMS sont autant d’actions qui sont exécutées en tapant des codes dits USSD sur notre mobile. Ces actions sont exécutées presqu’autant de fois que nous prenons de repas dans la journée !! L’USSD, usage pourtant basique du téléphone mobile est un élément indispensable pour des entreprises désireuses de percer dans l’univers du mobile en Afrique.

 

L’USSD, « technologie primitive » des opérateurs de téléphonie…

L’USSD, ainsi que le SMS font partie des canaux privilégiés par les opérateurs mobiles pour communiquer des informations à leurs abonnés. Dans son fonctionnement, l’USSD établit une connexion en temps réel entre l’opérateur téléphonique et l’utilisateur qui permet l’envoi et la réception de données. Contrairement au SMS, les données ne sont pas stockées et sont seulement accessibles lors de l’ouverture de la session.

 

… se révèle être une véritable porte d’entrée pour les services digitaux de masse

En Afrique, bien que le taux de pénétration d’Internet soit en constante progression (23% début 2017), 80% des internautes proviennent de seulement 10 pays. La technologie USSD étant compatible avec quasiment tous les téléphones mobiles est une opportunité inouïe pour le continent de développer des services digitaux proposant des solutions simples pour résoudre des problèmes liés parfois à l’accès à l’information.

Ainsi, nous avons pu observer durant cette dernière décennie, marquée par l’avènement du  Mobile Money, qu’un grand nombre de start-ups sur le continent ont intégré cette technologie à chacune de leurs solutions mobiles. En lieu et place d’une application mobile nécessitant l’accès à Internet pour connecter des agriculteurs à des potentiels acheteurs, la start-up Mlouma au Sénégal a par exemple misé sur le potentiel de l’USSD afin de pouvoir connecter 75 000 agriculteurs aux acheteurs locaux en 6 mois. Certaines start-ups ont également proposé des services permettant à des populations dans des zones à faible couverture d’avoir accès à Facebook, à partir d’un téléphone basique, en utilisant l’USSD. Aujourd’hui également, des populations dans des zones reculées peuvent régler les frais de scolarité de leurs progénitures grâce à la combinaison USSD+ Mobile Money. Tous ces cas d’usages ont contribué à démocratiser le mobile et façonner le digital à l’africaine.

Plusieurs cas d’usage de start-ups ayant collaboré avec des opérateurs mobiles afin de proposer des solutions basées sur l’USSD ont été répertoriés par le GSMA et peuvent être consultés ICI.

En définitive

Avec la pénétration d’Internet toujours en dessous des 35% sur le continent, les start-ups qui envisagent de saisir les immenses opportunités du digital sur le continent ne devraient pas négliger l’USSD, bien qu’elle soit une technologie basique. Lancer une application mobile fonctionnant uniquement sur Android ou IOS, c’est restreindre son marché au mieux à seulement 35% de la population, sinon à moins, en tenant compte des disparités entre les pays. Hormis des applications mobiles destinées au divertissement, celles ayant pour but de fonctionner comme des plateformes d’intermédiation pour des populations n’ayant pas accès à Internet devraient intégrer une composante USSD, afin de réellement toucher cette cible, qui parfois ne voit pas forcément l’utilité de télécharger une application parce qu’étant dans une zone à faible couverture réseau. Une approche multicanale est définitivement la solution la mieux inclusive, alliant application mobile pour des personnes plus connectées, et technologie USSD pour des populations non habituées à l’usage d’applications mobiles type Android !

Comments

comments

Written by Jean Jacques Abe in 12/01/2018 / 400 Views

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.