TechTrends by JJ

Marketing – Digital – Strategy

Short video : phénomène mondial et opportunité marketing en Afrique
Français, Numérique

Short video : phénomène mondial et opportunité marketing en Afrique

1

Wil Aime,  Ruby ou encore Papounigang (pour ne citer que ceux-là) jouissent d’une grande popularité sur le web social grâce à un format particulier de contenus qu’ils diffusent à leurs abonnés : la short video (vidéo courte). Chacune de leurs publications engage énormément leurs abonnés, contribuant, par un cercle vertueux, à améliorer leur popularité. Il est ainsi révolu le temps où l’on se faisait connaître uniquement lorsqu’on embrassait une carrière de présentateur TV ou d’acteur du cinéma. Ce bouleversement, permis grâce aux réseaux sociaux est alimenté par la vulgarisation des short video de durée inférieure à 30 minutes (parfois de moins de 5 minutes)

Comment ce type de format est-il devenu viral? Quelles opportunités marketing offre ce type de format  pour les marques en Afrique ?

Format short video : comment y sommes-nous arriver ?

La vidéo de façon générale, c’est d’abord Youtube, qui popularisa le concept dès sa création en 2005. Au fil des années, Youtube est devenu le 2è moteur de recherche au monde, après Google, indiquant ainsi à quel point le format vidéo  devenait incontournable dans nos vies. Les internautes postaient, aimaient et commentaient des vidéos de tous types.

Ensuite, l’avènement de Facebook, qui propulse la consommation de vidéos à des sommets. 3 éléments vont créer ce succès :

  1. La forte popularité de Facebook pour le partage d’informations, de photos et la discussion instantanée : La facilité avec laquelle Facebook a permis la création de communautés (amis, groupes Facebook) a permis de démultiplier la portée des publications vidéos. Un utilisateur de Facebook postant une vidéo peut atteindre plus rapidement un nombre considérable de personnes au lieu de poster cette vidéo uniquement sur Youtube.
  2. L’intégration de la fonction de lecture automatique des vidéos sur le fil d’actualité  a accru les chances qu’un utilisateur s’intéresse à un contenu vidéo puisque celui-ci démarre sans que l’utilisateur n’ait à effectuer aucune action.
  3. L’introduction de Facebook Live qui permet de diffuser des vidéos en temps réel a fini par rendre le contenu vidéo omniprésent dans nos habitudes de consommation.

Aujourd’hui, 70% des contenus consommés sur Facebook sont des vidéos.

Enfin, Snapchat, avec ses « stories» contribua à apporter la vidéo jusque chez nos proches, nos contacts téléphoniques, avec la possibilité de partage bien entendu.

TechTrendsbyJJ_short video Viral
Source: Delnext.com

En Afrique, certains secteurs peuvent surfer sur cette popularité  du format vidéo pour mieux engager leurs clients.

Les consommateurs préfèrent les vidéos encore plus courtes afin de maîtriser leur consommation de données mobiles

E-commerce, production TV : ces potentiels précurseurs de short video en Afrique

L’usage du mobile en Afrique a explosé et le Smartphone s’est démocratisé rapidement grâce à des constructeurs comme Samsung ou encore Infinix et Tecno. Aujourd’hui, dans la plupart des pays africains, les usagers du mobile accèdent à la vidéo grâce à leur mobile et préfèrent le contenu court, à l’instar des usagers d’autres régions du monde. Une particularité cependant pour l’Afrique réside dans le fait que le coût de l’Internet y est parfois toujours onéreux. La conséquence directe est que les consommateurs préfèrent les vidéos encore plus courtes afin de maîtriser leur consommation de données mobiles.

Le secteur du e-commerce en plein boom sur le continent est le premier qui pourrait profiter ces prochaines années de cette hausse de la consommation de vidéos courtes. En effet, en remplaçant la fiche produit classique par une live demo du produit en vidéo d’une durée d’une minute environ, les études montrent que l’engagement client devient 2 fois plus important.

les contenus vidéo courts et les réseaux sociaux ont offert une réelle plateforme d’éclosion de talents comme le français Wil Aime.

Les médias audiovisuels en Afrique : Selon le rapport 2016 The Smartphone Global Report,  les programmes les plus regardés sur Smartphone à travers l’Afrique sont  l’actualité des magazines télévisés en direct, et en replay : des séries télévisées, des films, des programmes pour enfants, des documentaires et des vidéos courtes et amusantes (Humour). Proposer des programmes courts, bien adaptés à l’ergonomie du mobile pourrait permettre à ces médias de contrer le déclin des audiences TV, observé dernièrement chez une catégorie de la classe moyenne africaine en 2016.

Les producteurs de contenus locaux : Je le disais un peu plus haut, les contenus vidéos courts et les réseaux sociaux ont offert une réelle plateforme d’éclosion de talents comme le français Wil Aime. En Afrique, le sous-investissement que connait le cinéma a longtemps freiné l’émergence de talents et de productions locales. La viralité des vidéos courtes (humour, lifestyle)  constitue une opportunité unique pour favoriser leur éclosion, encore faut-il que ces producteurs locaux arrivent à monétiser de façon adéquate ces contenus. Les opérateurs de téléphonie mobile pourraient être un parfait canal de monétisation pour ces producteurs.

Techtrends_by_jj_short video
Source: Theformula.co.za

Aujourd’hui, le format vidéo s’impose comme LE moyen pour capter l’attention des consommateurs qui sont de plus en plus inondés par le flot croissant d’information sur la multitude des réseaux sociaux. En plus, les algorithmes des principaux réseaux sociaux changent constamment et accordent plus de visibilité au format vidéo.

Dans les prochaines années, l’entreprise qui voudra engager un client pour l’achat d’un produit devra le faire via les « stories », le live demo,…bref, via la vidéo courte !

Et vous? que pensez-vous de cette tendance aux short videos?  N’hésitez pas à régir à cet article en cliquant sur les boutons de réactions si dessous!

A bientôt pour un prochain TechTrend

1

Comments

comments

1
Written by Jean Jacques Abe in 09/08/2017 / 298 Views

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.